Vieux quartier de Hanoi

Balade dans  »le quartier des 36 rues et corporations » de Hanoi : Anciennes rues, anciens métiers

Vieux quartier de HanoiDans le vieux quartier de Hanoï, chacun rue était autrefois étroitement liée à un métier traditionnel qui lui a donné son nom, comme Hàng Muôi (sel), la rue où l`on vend du sel, rue Hàng Mành (rideau en bambou) où vous pouvez acheter des rideaux en bambou; la rue Hàng Bac (Argent) où se fabrique et se vend des bijoux.

Selon le « hanoïologue » Nguyên Phuc Vinh, « dans le passé, toutes sortes de papiers comme Giay ban (papier grossier), Giay moi (papier de rhamoneuron de mauvaise qualité), Giây boi (carton) et d’autres documents populaires faits par les habitants des villages de Buoi et de Cot étaient vendus dans la rue de Hàng Giây ». Certaines rues ont été nommées d’après une légende ou une anecdote, telles que Hàng Chao (bouillie de riz), rue où était vendu de la bouillie de riz pour les candidats aux « Thi Hôi» (Examen national) et « Dinh Thi » ( Tribunal d’examen). Ou la rue Tràng Tiên, au sud du lac de l’Epée Restituée, où existait sous la dynastie des Nguyên (19e siècle) un atelier qui frappait des sapèques – la sapèquerie. Lire la suite

Rue de Hang Thiec

Hanoi : balade dans la rue des ferblantiers

Rue de Hang ThiecLa rue Hang Thiec, ou rue des ferblantiers, existe depuis longtemps dans le vieux quartier. Dans le passé, elle appartenait au village de Yen Noi, commune de Tuc Tien, district de Tho Xuong (aujourd’hui quartier de Hang Gai, district de Hoan Kiem, Hanoi). La plupart des maisons de sont anciennes et ont de petits greniers qui les font ressembler à des « boîtes d’allumettes imbriquées».

La rue Hang Thiec fait 136 m de long, et relient les rues Thuoc Bac et Hang Non. Autrefois, les gens y fabriquaient divers articles tels que lampes à huile, cassolette, pots à thé, sommet de chapeau conique…. Ensuite, ils se sont tournés vers les produits en fer, d’où son nom actuel. Lire la suite

Rue des tissus a Hanoi

Hang Vai – la rue des Tissus

Rue des tissus a HanoiSituée dans le quartier de Hang Bo (arrondissement de Hoan Kiem – Hanoi), Hang Vai est une rue ancienne longue d’environ 236 m reliant le carrefour de Thuoc Bac – Lan Ong à la rue Phung Hung.

A la deuxième moitié du XXè siècle, Hang Vai était l’une des rues principales autour du marché de Dong Thanh, dans l’ancienne commune de Tien Tuc, district de Tho Xuong. Ses habitants vivaient du commerce de marchandises de toutes sortes telles que articles de consommation courante, papeterie, tissus, ustensiles de cuisine, etc. Quand le marché a été déplacé, les magasins sur la rue de Hang Vai vendaient toujours des marchandises traditionnelles comprenant papier, pinceaux, tissus… Au cours des diverses périodes de développement économique, les marchandises se sont diversifiées avec beaucoup de produits importés de France, de Hongkong et du Japon. Cependant, les magasins ont toujours gardé leur apparence d’antan, gardant à la rue son aspect général. Lire la suite

Pho-Hang-bac

La rue Hang Bac à Hanoi

Pho-Hang-bacParallèlement à l’élévation du niveau de vie de la population renaît l’orfèvrerie dans la rue Hang Bac (rue des Orfèvres), une petite rue de près de 300 mètres de long située au sein du vieux quartier de Hanoi.

Le touriste qui déambule dans la rue Hang Bac ne peut que s’émerveiller en contemplant ces étincelantes parures en or ou en argent exposées aux devantures des maisons étroites mais très profondes appelées « maisons tubes », trait typique des habitations du vieux quartier. Ces magasins mettent en vente toutes sortes de parures: bagues, boucles d’oreille, bracelets, chaînes, colliers, croix, épingles… La rue Hang Bac réunit des orfèvres-artistes qui ont à leur actif plusieurs décennies de pratique du métier et des jeunes générations de villages de métier comme Châu Khê dans la province de Hai Duong, Dinh Công (Hanoi), Dông Sâm (Thai Binh). En employant les méthodes artisanales traditionnelles, ces orfèvres présentent aux clients des bijoux qui répondent à tous les goûts. Ici, l’habileté manuelle l’emporte sur le travail mécanique. Lire la suite

Rue de la soie_hang_gai

La rue de la soie

Rue de la soie_hang_gaiSurnommée à juste titre “Rue de la soie”, Hàng Gai est l’une des rues les plus animées de Hanoi avec sa succession de magasins de soieries dont les touristes étrangers forment l’essentiel de la clientèle.

La rue de la soie (arrondissement de Hoàn Kiêm), longue de 250 m, possède 120 magasins de soieries ou de marchandises de toutes sortes dont la soierie et 29 autres magasins, un espace de soierie de Hanoi, tout petit, mais élégant, proche de tout le monde et commode pour les ventes et achats. Lire la suite

Vieux quartier de Hanoi

La Rue des stores

Vieux quartier de HanoiLe vieux quartier de Hanoi, avec ses rues commerciales et de métiers traditionnels très animées depuis des siècles, a toujours laissé une impression indélébile aux touristes étrangers, à l’image de la rue des Stores, une petite rue de 150 m de long dans l’arrondissement de Hoan Kiêm.

Ici se sont regroupées plusieurs familles d’artisans spécialisés dans la fabrication des stores en bambou. Ils sont originaires du village de Gioi Tê (district de Yen Phong, province de Bac Ninh) renommé pour ce métier traditionnel, et ont presque tous des liens de parenté. Lire la suite

Vieille ville de Hanoi

Les rues anciennes révèlent la beauté de Hanoi

Vieille ville de HanoiLa capitale de Hanoi compte actuellement 53 rues et ruelles dont le nom commence par le vocable « Hang », telles que Hang Dao, Hang Diêu, Hang Gai,….

Cette nominalisation résultait de l’aménagement de l’ancienne cité Thang Long-Hanoi, selon lequel chaque rue devait se spécialiser en une activité artisanale ou commerciale comme Hang Bac (rue de la Joaillerie), Hang Dao (rue de la Soie), Hang Ma (rue des Objets votifs),… Lire la suite

pho-Lan-ong

Lan Ong, la rue de la pharmacopée orientale

pho-Lan-ongLes vieilles rues de Hanoi offrent au badaud de véritables bouquets d’effluves en tous genres au gré desquels les miasmes voisinent avec les arômes les plus subtils. Odeurs de viandes grillées, d’encens… Toutes se mêlent et participent à l’effervescence des lieux. Et puis, voilà que certaines fragrances semblent vouloir se détacher et guider le marcheur vers une rue bien précise: la rue Lan Ong, qui est la rue de la pharmacopée orientale. Lire la suite