Ninh Binh: La réserve naturelle de Van Long

van-longLa réserve naturelle submergée de Van Long s’étend sur plus de 3.000 hectares dans le district de Gia Vien, province de Ninh Binh. C’est un site magnifique qui détient deux records nationaux : «L’endroit qui compte le plus de langurs de Delacour», une espèce de singe en extinction, et «L’endroit qui abrite le plus grand tableau naturel».

Van Long est la plus grande réserve naturelle submergée du Nord du Vietnam. Les barques en bambou tressé se faufilent entre les roseaux. Sous l’eau, les algues et autres plantes aquatiques ondulent au rythme des rames.

Van Long est surnommée «la baie sans vagues». L’eau est tranquille telle un miroir géant qui reflète montagnes et nuages. Le site abrite un millier de grottes, chacune possède sa propre légende. Montrant une falaise abrupte, Do Thi Theu qui exerce la profession de rameuse, précise : «D’ici, on peut voir clairement les lignes en relief sur la falaise qui ressemblent à des traces laissées par les griffes d’un chat depuis le sommet jusqu’au pied de la montagne. Cette falaise est inscrite dans le livre des records du Vietnam comme étant «le plus grand tableau naturel» du pays».

Des dessins vieux de plusieurs siècles ont aussi été découverts sur les falaises de Van Long. Tran Xuan Quang, chef du comité de gestion de la réserve : « Sur la falaise du mont Cua Chua, les scientifiques ont découvert des dessins. En temps normal, ils ne sont pas très clairs, mais lorsqu’on y verse de l’eau, on voit apparaître des dessins d’hommes, de femmes et des idéogrammes. C’est une énigme que les scientifiques et les archéologues sont en train de résoudre ».

Les amoureux de la nature ne seront pas déçus en venant à Van Long. Le site abrite 39 espèces animales et 722 végétales, dont plusieurs figurent dans le livre rouge des espèces en voie d’extinction. Une centaine d’espèces d’oiseaux y cohabitent. Au crépuscule, des volées d’oiseaux se dirigent en direction des marais et des rizières à la recherche de nourritures.

Mais la vraie star de Van Long est le langur de Delacour, un singe qui est inscrit depuis l’an 2000 sur la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde. Cette espèce n’existe plus qu’au Nord du Vietnam et une bonne quarantaine d’individus ont élu domicile à Van Long. Tran Xuan Quang : «Van Long est parmi les endroits qui comptent le plus de langurs de Delacour au Vietnam. On les voit même lorsqu’on se promène en barque. Le groupe le plus important se trouve sur le mont Hoang Quyen. Tôt le matin et l’après-midi, on peut les voir manger ou s’amuser».

Le gouvernement hollandais, le Fonds pour l’environnement mondial (GEF), et le centre de sauvetage des primates rares et précieux de Cuc Phuong participent à la préservation des espèces animales en voie de disparition à Van Long.

Cette réserve naturelle submergée accueille chaque année de nombreux touristes étrangers, principalement européens et sud-coréens. La saison idéale est de mai à septembre.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s