Culture vietnamienne: Le taoïsme

le-yin-le-yangIl a laissé derrière lui un manuscrit de conduite personnelle et politique. Celle-ci repose sur l’équilibre entre l’Homme et l’ordre universel. C’est Chang Long qu en fît par la suite une religion officielle avant qu’elle ne soit scindée en deux: le Culte des Immortels et la voie du professeur divin. Le peuple avait besoin de croire en une religion pouvant lui apporter le salut après la mort.

Le taoïsme est tout d’abord, une philosophie complexe de vie, c’est une quête de simplicité et d’harmonie. Il s’agit alors de garder à l’esprit la puissance et la domination de l’univers afin de ne pas lutter contre la nature. Il n’existe pas de principes moralisateurs, seulement un équilibre selon lequel le bien n’existe pas sans le mal; qui est provoqué par l’ignorance de l’homme. Ainsi l’homme reste en perpétuel apprentissage, il incombe à chacun de trouver sa voie (Tao) sans Dieu ni maître.

Selon le taoïsme le monde est dominé par deux forces contradictoires mais complémentaires :

le Yin, représentant le côté féminin, réceptif, obscure, passif et mou. Il est symbolisé par la lune, l’eau, les nuages, le noir, la tortue et les chiffres pairs.

le Yang, qui lui est le côté masculin, créatif, actif, clair et dur ayant pour symboles le soleil, le feu, le rouge, le dragon et les chiffres impairs.

C’est leur harmonie qui permet donc de trouver le Tao grâce à la philosophie de la « non-action » : rester en accord avec la nature sans brusquer les choses car l’action excessive pourrait engendrer des conséquences catastrophiques. Il faut donc être simple pour vaincre le dur et doux pour triompher du rigide.

Lao Tseu a dit : « J’ai trois choses précieuses : la charité, l’économie et l’effacement. ». Au quotidien, la charité signifie rendre le bien au mal, l’économie veut dire de ne pas dépenser à tort et à travers et l’effacement implique de ne pas se mettre en avant, de ne pas être en compétition avec les autres.

Pour résumer, la responsabilité personnelle est capitale, chaque homme est responsable de son bonheur comme de son malheur. Influer sur le cours des choses déséquilibre l’harmonie de chacun. Il n’existe pas réellement de temples représentant le taoïsme au Vietnam, mais la culture populaire a conservé certains cultes : le culte des Chu Vi (les esprits des 3 mondes : ciel, terre et mer), le culte de l’empereur de Jade et le culte de Tran Hung Dao.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s