Village de Hoa Muc

Le village de Hoa Muc

Village de Hoa MucSitué près de la rivière To Lich, l’ancien village de Hoa Muc, quartier de Trung Hoa, arrondissement de Cau Giay, Hanoi, est connu pour ses nombreux vestiges qui sont étroitement liés à la vie culturelle et religieuse séculaire des villageois.

Historiquement, il était connu comme une ligne de défense contre les envahisseurs étrangers. Selon la légende, le village de Hoa Muc a été créé durant la dynastie des Rois Hung (de 2879 à 258 avant JC selon le « Dai Viet Su Ky Toan Thu»). Dans les années 40 après JC, les combats menés par les deux Sœurs Trung contre les envahisseurs Ma Yuan (dynastie des Han) ont eu lieu dans ce village. Pendant les batailles, deux femmes générales de la troupe des Sœurs Trung sont décédées et les villageois ont érigé le temple de Hai Co (« deux mademoiselles ») en leur mémoire. A l’intérieur du temple, il reste une stèle de l’année Chinh Hoa (1680-1705) avec des inscriptions sur la restauration du temple. Au Ve siècle, le village de Hoa Muc a été rebaptisé Trang Nhan Muc, appartenant au district de Dich Vong.

Au VIIIe siècle, le village était témoin de la mort de la reine Pham Thi Uyen, nièce de Bố Cái Đại Vương Phung Hung, lors de son combat contre des agresseurs étrangers. Suivant l’exemple de leur soeur, Pham Mien et Pham Huy, les 2 jeunes frères de la reine, ont rejoint l’armée de Phung Hung pour chasser l’ennemi. La paix revenue, Phung Hung a visité le vieux champ de bataille. Voyant que cette région était paisible, il ordonna la construction d’un palais royal et un temple dédié à sa nièce et ses neveux. La maison communale du village de Hoa Muc est dédiée à Bo Cai Dai Vuong Phung Hung, considéré comme le génie tutélaire.

Village de Hoa MucDurant la dynastie des Lê (XVe siècle), le village de Hoa Muc a été un champ de bataille contre les envahisseurs Ming. A la fin du XIXe siècle, le roi Quang Trung a également utilisé le village à des fins militaires.

À l’heure actuelle, le village de Hoa Muc conserve encore de nombreux vestiges culturels restés à l’abri de la vague d’urbanisation, dont la maison communale, le temple, la pagode, l’ancien puits et le portique d’entrée du village. La maison communale intérieure, la maison communale externe (palais royal dédié à la sœur et aux frères de la famille Pham) et le temple Duc Anh sont classés monuments historiques nationaux. En outre, il reste de nombreuses maisons anciennes de plus de 100 ans appartenant à de grandes familles comme Lai, Nguyen et Phung. Lai Khac Mo, 82 ans, a confié: «Les maisons anciennes sont faites de bois. Les poutres et les cadres, reliés par des joints en bois et des boulons, sont ornés de beaux motifs décoratifs semblables à ceux du palais des Nguyen (1802-1945). Un spécialiste est venu ici pour faire des recherches et a estimé que l’ancien village de Hoa Muc pouvait devenir un musée ethnographique en plein d’air ».Hoa Muc est un village traditionnel typique du delta du fleuve Rouge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s