marche de Dong Xuan

Le marché Dông Xuân et ses valeurs culturelles

marche de Dong XuanSitué dans le vieux quartier de Hanoi, le marché Dông Xuân avec sa longue histoire est considéré comme un témoin de l’établissement et du développement du commerce de la capitale.

Outre sa fonction de lieu de transactions commerciales, il est également le miroir de la vie spirituelle et culturelle des Hanoiens.

Créé par les Français en 1889, avec une superficie de 6.500m2, le marché de Dông Xuân est rapidement devenu un lieu de convergence de produits et spécialités des quatre coins du pays. Implanté au sein du delta du fleuve Rouge, il regorge de marchandises : crevettes et poissons des provinces littorales, pousses de bambou, champignons, viande d’animaux de forêt, mangues et mangoustans du Sud, thé et café des hauts plateaux du Centre…

Le marché Dông Xuân est construit dans le canton du même nom sur une terre alluvionnée par la rivière Tô Lich et le fleuve Rouge. Après l’inauguration du pont Long Biên en 1902, ses activités commerciales ont connu un essor vigoureux grâce à sa position géographique au carrefour de voies terrestres, fluviales et ferroviaires. Sur une superficie de 20.000 m², le marché était couvert par un toit de tôle.

Au début de la première guerre de résistance nationale, le marché Dông Xuân a été le théâtre de nombreux combats acharnés contre des légionnaires. Plusieurs membres combattants du Vietminh y ont succombé. Événement mémorable : le 18 décembre 1946, une barricade y a été dressée pour endiguer une attaque des soldats français contre le siège des forces d’auto-défense vietnamiennes dans la rue voisine Hàng Luoc. En 2005, un relief intitulé Hanoi-hiver 1946 a été érigé à côté du marché Dông Xuân à la mémoire des soldats morts pendant les combats pour la défense de la capitale fin 1946 début 1947.

Après plusieurs décennies, Dông Xuân reste toujours le plus grand marché de la capitale. Ses riches valeurs culturelles et historiques ont fini par faire de lui une destination préférée des visiteurs. Depuis 2003, le marché ouvre la nuit au service des touristes. Ces derniers peuvent venir à ce marché nocturne faire du shopping et regarder en même temps les spectacles de hat xâm (airs des aveugles), de chèo (théâtre populaire) et de quan ho (chants alternés)…

Pour leurs contributions à la préservation des valeurs culturelles traditionnelles, ces représentations sont bien appréciées par le Centre du développement de la musique du Vietnam. Selon les prévisions, le marché nocturne Dông Xuân sera agrandi pour le Millénaire de Thang Long-Hanoi.

Ses gestionnaires ont l’intention de reconstituer une fois par an, en automne, une séance traditionnelle du marché Dông Xuân où les vendeurs porteront l’ao dài. « Cela intéressera les visiteurs », affirme Dô Xuân Thuy, directeur de la société Dông Xuân. Pour découvrir les particularités du marché et favoriser l’activité des commerçants, un circuit touristique sera bientôt mis en place.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s