I'ile de Con Dao

L’ île de Côn Đảo

I'ile de Con DaoCôn Đảo (ou Poulo Condore) est un archipel encore sauvages, situé au sud-est du Vietnam, dans la province de Bà Rịa-Vũng Tàu. Cet archipel est situé à aproximativement 185km de Vũng Tàu et 230 km de Hô Chi Minh-Ville, dans la mer d’Orient. Il est relié avec Hô Chi Minh-Ville par un vol quotidien d’environ une heure. On peut également se rendre sur une de ces île par bâteau, au départ de Vũng Tàu.

Il s’agit de l’un des sites touristiques les plus renommés du Vietnam ainsi qu’un haut lieu historique, notamment du point de vue révolutionnaire. C’est aussi un sanctuaire naturel.

L’archipel de Côn Đảo s’étend sur une superficie de 76km2 et se compose de 16 îles qui tirent leur nom de leurs formes originales: île aux sept côtés (hòn Bảy cạnh ), île de l’oeuf (hòn Trứng ), île couvercle (hòn Vung ), île gemme (hòn Ngọc)… La principale et plus grande île de cet archipel est l’île Côn Lôn (51,52km2), dont les rangées de badamiers séculaires sont l’une de ses originalités.

Côn Đảo a conservé toute sa beauté sauvage. C’est l’une des grandes régions écologiques naturelles du Vietnam avec nombre belles plages comme Dat Doc, Canh, Dam Trau, Hon Cau, Hon Tre…. Peu fréquentées, elle sont en parfaite harmonie avec les forêts primitives alentours. L’eau est si limpide que l’on peut voir le fond. La faune marine y est extrêmement diversifiée avec des espèces rares. Les eaux de Côn Ðao sont célèbres par leurs herbiers sous-marins et leurs récifs coralliens. Homards, dauphins, carets, tortues de mer y pullulent. Chaque année, les tortues y viennent en grand nombre et pondent sur les plages. Équipés d’un masque et d’un tuba, les touristes peuvent orbserver assez facilement cet intéressant phénomène.

Considérant actuellement comme un site touristique apprécié du pays, mais cette île paradisiaque fut durant la guerre (de la fin du XIXe siècle jusqu’à 1975) un véritable enfer sur terre. Là, se trouvait en effet l’un des 9 bagnes construits par le pouvoir colonial français puis réutilisés par les Américains. Les cellules exiguës, dont les terribles « cages aux tigres », ont été conservées intactes. Derrière la prison, à un kilomètre, c’est le cimetière Hang Duong où sont enterrés environ 20.000 prisonniers, dont la plupart sont des révolutionnaires vietnamiens qui ont lutté contre des agresseurs français et américains.

En visitant Côn Đảo, outre de la visite des vestiges et paysages comme le Temple de Phi Yen, le Musée national de Côn Đảo, le Bagne de Poulo Condor, le Parc national de Côn Đảo, les Prisons de Phu Hai et Phu Son, le pont Ma Thien Lanh et bien d’autres monuments, de nombreuses activités nautiques sont proposées sur les plages de Côn Đảo, notament plongée sous-marine, snorkelling, pêche, ballades en mer…

Côn Đảo, véritable petit joyau de la mer d’Orient, s’est désormais tournée vers le tourisme. Avec toutes ses richesses, l’archipel remplirait parfaitement les critères de l’UNESCO pour entrer dans la liste des patrimoines mixtes (culture-histoire-nature) de l’humanité.

L’île de Con Dao a été classée en novembre 2010, dans la liste des destinations les plus impressionnantes de l’Asie du Sud-Est, par le New York Times.

A rappeler que le Premier Ministre Nguyen Tan Dung a approuvé le projet de développement économique des îles du Vietnam jusqu’en 2020 dans lequel il est prévu de faire de Con Dao un pôle économique, touristique et de services de haute qualité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s