Hoà Muc, l’ancien village de 2.000 ans à Hanoi

la-maison-commune-du-village-de-hoa-muc

La maison commune du village de Hoà Muc.

Situé près de la rivière Tô Lich, l’ancien village de Hoà Muc, dans le quartier Trung Hoà, arrondissement de Câu Giây de Hanoi, est un lieu de 2.000 ans d’âge très connu pour ses nombreux vestiges.

Hoà Muc est un des plus anciens villages de la capitale. Historiquement, il était connu en tant que ligne de défense contre les envahisseurs. Aujourd’hui, on y trouve de nombreux vestiges réputés, étroitement liés à la vie culturelle et religieuse de ses habitants et, plus généralement, de la capitale.

Selon la légende, le village de Hoà Muc est né durant la dynastie des rois Hùng (de 2879 à 258 av.-J.C. selon le Dai Viêt su ky toàn thu, c’est-à-dire les «Annales complètes du Dai Viêt». Dans les années 40-43 ap.-J.C., la lutte menée par les Sœurs Trung, Trung Trac et Trung Nhi, contre les Ma Yuan Yuan, de la dynastie chinoise des Han, s’est, en partie, déroulée en ce lieu. Pendant des batailles, deux femmes générales des sœurs y ont succombé, conduisant les villageois à construire le temple Hai Cô ou «Deux mademoiselles» pour honorer leur mémoire. À l’intérieur, demeure une stèle de l’année Chinh Hoa (1680-1705 ap.-J.C.) qui marque la restauration du temple. Au Ve siècle, le village de Hoà Muc a été rebaptisé Trang Nhân Muc, du district de Dich Vong.

Au VIIIe siècle, le village fut témoin de la mort de la reine Pham Thi Uyên, nièce de Bô Cai Dai Vuong Phùng Hung (761-802), lors de son combat contre des agresseurs étrangers. Suivant l’exemple de leur sœur, Pham Miên et Pham Huy, les 2 jeunes frères, rejoignirent l’armée de Phùng Hung pour chasser l’ennemi. La paix revenue, Phùng Hung visita le champ de bataille et, trouvant la région paisible, il décida de la construction d’un palais royal et d’un temple consacré à ses nièce et neveux. La maison commune du village de Hoa Muc, elle, le fût à Bô Cai Dai Vuong Phùng Hung, considéré comme le génie tutélaire de cette localité.

Aujourd’hui, le village de Hoà Muc conserve encore de nombreux vestiges dont la maison commune, le temple, la pagode, un ancien puit, la porte d’entrée, ainsi que le temple Duc Anh, la maison commune et le temple Duc Anh étant classés monument historique national.

On y trouve aussi de nombreuses maisons, âgées de plus de 100 ans, des lignées Lai, Nguyên et Phùng. Faites de bois, leurs piliers, poutres et charpentes montées par tenons et mortaises sont ornées de beaux motifs décoratifs de la période de la dynastie des Nguyên (1802-1945).

Hoa Muc est, à tout le moins, un village traditionnel typique du delta du fleuve Rouge.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s