Pont Long Bien

pont-de-long-bienLe pont Long Bien enjambe le fleuve Rouge, reliant les deux arrondissements de Hoan Kiem et de Long Bien de la ville de Ha Noi. Le pont Long Biên était le premier pont en acier enjambant le fleuve Rouge et était considéré comme une symbole culturelle, un témoignage historique des vicissitudes de la capitale de Ha Noi pendant deux guerres contre la colonisation française et l’impérialisme américain.

Le projet de construction du pont Long Bien a été adopté en 1897 par le Gouverneur général de l’Indochine Paul Doumer visant à améliorer l’infrastructure nécessaire pour l’exploitation coloniale de la colonie française. En 1898, l’entreprise française Daydé & Pillé a pris en adjudication la conception et la construction du pont. Le pont a été construit en 1899 et achevé en 1902, nommé le pont Doumer, selon le nom du Gouverneur général de l’Indochine, Paul Doumer. C’était, à cette époque, le pont le plus grand de l’Indochine qui a été vanté par les Français comme «le pont reliant les deux siècles». D’une portée de 2.290m de 19 travées en acier reposant sur 20 poutres du hauteur de plus de 40m, le pont a été destiné aux piétons et aux vélos, à chaque côté et à la voie ferrée au centre. Les passages réservés aux piétons du pont Long Bien permettent de contempler le fleuve Rouge en toute tranquillité et de sentir les appels du passé.

Après la Libération de la capitale de Ha Noi (10 octobre 1954), le pont a été rebaptisé Long Bien. Pendant la guerre de résistance contre les États-Unis (1954 – 1975), l’armée du Viet Nam a construit deux artillerie antiaérienne sur le terrain alluvial du fleuve Rouge et a utilisé les hauts points sur les parois du pont comme des batteries pour tirer les avions américains. Les travées bombardées par les avions américains ont été remplacés par les travées semi-permanentes. En 2002, le pont Long Biên a été restauré.

Actuellement, le pont de Long Bien est destiné seulement aux trains, motos, vélos et piétons. Une caractéristique particulière au pont Long Bien est la direction des moyens de transport qui se situent à gauche, inversement au sens de circulation au Viet Nam. Au bout du pont, se trouve le panneau marquant l’année de mise en chantier, l’année d’inauguration et le nom de l’entrepreneur Daydé & Pillé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s