Stele de docteur de Van Mieu

Les stèles de Van Miêu – Quôc Tu Giam

Stele de docteur de Van MieuEn mars 2010, l’ensemble des 82 stèles en pierre des Docteurs de Van Miêu – Quôc Tu Giam (Temple de la Littérature – la première université du Vietnam), à Hanoi, a été reconnu comme patrimoine mondial documentaire par l’UNESCO, juste après la reconnaissance des gravures xylographiques de la dynastie des Nguyên. Ces stèles conservent les noms des lauréats qui ont réussi aux concours mandarinaux de 1442 à 1779.

Selon le « Dai Viêt su ky Toàn thu» (Annales complètes du Dai Viêt), en automne de l’année 1070, le roi Ly Thanh Tông ordonna la construction de Van Miêu dans le sud de la ville impériale de Thang Long pour rendre le culte aux saints et érudits lettrés qui avaient rendu de grands services au pays. Parmi eux se trouvaient Confucius, fondateur du confucianisme, et Chu Van An, un professeur vertueux et vénérable. En 1076, le roi Ly Nhân Tông ordonna la création du Quôc Tu Giam au sein de Van Miêu, en vue de former des talents pour le pays.

Pendant le règne du roi Lê Thanh Tông (1483), le roi a décidé de graver les noms des lauréats des concours de doctorat sur les stèles de pierre à Van Miêu. Ainsi, après chaque concours, une nouvelle stèle était érigée. En plus de 300 ans, 82 stèles correspondant à 82 concours ont été gravées. La première en 1484, sous le règne du roi Lê Thanh Tông, pour enregistrer le concours de 1442. La dernière en 1780, pour le concours de 1779. Sur ces 82 stèles sont inscrits les noms de 1.304 lauréats. Ce qui est digne de fierté, c’est que presque toutes les lignées du Vietnam ont leur nom sur ces « tableaux d’honneur ».

Chaque stèle précise les noms des examinateurs, les règlements d’examen et la liste des lauréats avec leur nom complet, leur lieu de naissance et leurs réalisations.

Sur la première stèle érigée en 1484 a été gravée la déclaration : « Les hommes vertueux et talentueux sont la sève du pays. Si la sève est forte, le pays sera puissant et prospère. Si la sève est faible, le pays va s’affaiblir et se dégrader. Pour cette raison, il n’y a pas de roi lucide qui ne se préoccupe pas de la construction et du développement des talents ».

Dans les pays influencés par le confucianisme comme la Chine, la Corée du Sud, le Japon et le Vietnam, seul ce dernier possède de tels stèles qui reflètent l’idéologie politique, la philosophie, l’éducation et le système des examens et concours de chaque dynastie.

Chaque stèle a une valeur non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi historique et culturel. En dépit des vicissitudes de l’histoire, ces stèles sont restées presque intactes et devenues un trésor national.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s