Bac Lieu

La maison du damoiseau de Bac Liêu

Bac LieuTous ceux qui visitent le chef-lieu de Bac Lieu, province de Bac Lieu, veulent faire un crochet par la « Maison du damoiseau de Bac Lieu » (aujourd’hui Hôtel du damoiseau de Bac Lieu). Située au N° 13 rue Dien Bien Phu, quartier 3, elle attire toujours de nombreux curieux.

Pendant la période coloniale, le surnom « damoiseau de Bac Lieu » était réservé à des enfants de mandarins, de familles riches dans le Sud du Vietnam.

Tran Trinh Huy (nom de naissance Tran Trinh Quy) était l’un de ces damoiseaux célèbres de l’époque. Né en 1900 dans le hameau de Vinh Hung, district de Vinh Loi, province de Bac Lieu, il est décédé en 1974 à Saigon, aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville.

Pendant la période coloniale, les grands propriétaires terriens envoyaient leurs enfants à Saigon pour étudier dans les écoles françaises. Un certain nombre les envoyait également en France. Cependant, la plupart de ces riches garçons et filles étaient aveuglés par la beauté splendide et l’agitation des grandes villes où ne faisaient que folâtrer toute la journée en exhibant leur richesse. Tran Trinh Huy était connu comme un noceur, un vrai « fils à papa ». Son père en effet, M. Tran Trinh Bach, possédait 74 exploitations agricoles avec 110 000 ha de rizières, près de 100 000 ha de marais salants, des dizaines de maisons à Bac Lieu et de nombreuses villas luxueuses dans les grandes villes telles que Can Tho, Saigon, Vung Tau et Da Lat .

Bac LieuLa « Maison du damoiseau de Bac Lieu » a été construite par la famille Trach en 1919 et conçue par un architecte français. Il s’agit d’un bâtiment de 2 étages. Malgré près d’un siècle d’existence, la maison a été conservée presque intacte. En 2003, la compagnie du tourisme de Bac Lieu a investi pour la moderniser et en a fait un hôtel et site culturel et touristique. Selon Vo Kim Cuong, directrice de l’hôtel, «la chambre 101 (du damoiseau de Bac Lieu) doit être réservée 7 à 10 jours à l’avance».

Au fil des décennies, de nombreux objets ont disparu mais ce qui demeure est bien suffisant pour que les visiteurs puissent se rendre compte de la richesse de la famille Trach. Selon Vo Kim Cuong, quand la construction d’un nouvel hôtel sera terminée, la maison du damoiseau de Bac Lieu ne sera plus un hôtel mais un seulement un vestige historique et culturel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s