daklak2

Hameau Ko Dhong : vecteur des traits culturels traditionnels des hauts plateaux du Centre

daklak2La ville de Buôn Ma Thuôt (province de Dak Lak, hauts plateaux du Centre) est connue grâce au village Dôn et son légendaire éléphant Ama Kong, à son lac intitulé Lak et à la fameuse villa à la famille Ngô.

Outre les sites précités, il y a aussi un site touristique à part entière, qui se situe à près de deux kilomètres du nord-est de la ville de Buôn Ma Thuôt : c’est le hameau Ko Dhong.

Ko Dhong est considéré comme étant l’unique hameau existant dans la ville moderne de Dak Lak. Il apporte aux touristes une impression de tranquillité. Mme Inclima Emmanuelle, une touriste française : « C’est chouette ! Ce hameau est un véritable témoignage du patrimoine du pays ! »

Le patriarche du hameau Ko Dhong, Ama H’Ring, fait savoir que chaque mois, 200 délégations de touristes sont accueillies. Malgré ses 83 ans, l’homme est encore très bien portant. Il aime beaucoup échanger avec les touristes francophones. Dans sa longue maison, les voyageurs ont le plaisir de pouvoir goûter le ruou cân (alcool de riz à siroter), et aussi d’admirer une assise destinée aux joueurs de gongs, de 17 m de long et 80 cm de large.

D’après Truong Bi, chef adjoint du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Dak Lak, les maisons longues sont devenues des symboles de la culture traditionnelle de l’ethnie E Dê.

Ces dix dernières années, le niveau de vie des habitants s’est amélioré. Le Ko Dhong est un hameau que l’on peut qualifier de « riche » car, ses locataires cultivent le cafier et l’hévéa. Nombreux sont les habitants qui souhaiteraient détruire les maisons longues afin d’en construire d’autres, faites en béton, confortables avec des équipements modernes.

Le patriarche Ama H’Ring a fait de grands efforts pour persuader les villageois de l’intérêt de la préservation de ces maisons. Cependant, chaque foyer possède également une petite maison moderne près des anciennes. Ils y exposent des objets précieux et originaux.

À plus d’un kilomètre du hameau Ko Dhong, Ama H’Ring dirige la construction d’un quai fluvial pour les activités de la vie quotidienne et les loisirs des villageois. Actuellement, ces travaux ne sont pas achevés mais de nombreux couples en parlent déjà, comme étant le lieu privilégié de la prise de leurs futures photos nuptiales.

(Source: CVN)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s