Ile de Con Dao

Côn Ðao : de l’enfer au paradis

Ile de Con DaoBaignée dans la mer Orientale du Vietnam, Côn Ðao se trouve à plus de 200 km de Vung Tàu, province homonyme du Sud. Le climat y est très favorable pour les touristes. Il s’agit d’un des plus renommés sites touristiques du pays, doublé d’un haut lieu historique.

L’archipel de Côn Ðao se compose de 16 îles aux noms imagés : île aux 7 côtés (Hòn Bay Canh), île de l’oeuf (Hòn Trung), île couvercle (Hòn Vung), île gemme (Hòn Ngoc)… Côn Ðao renferme de nombreux paysages naturels et de belles plages. La plus grande est l’île de Côn Lôn, dont les rangées de badamiers séculaires sont une des originalités. L’eau y est si limpide que l’on peut voir le fond. L’environnement touristique est très salubre.

Les vestiges historiques de Côn Ðao sont les bagnes, les cimetières. La faune marine est extrêmement diversifiée avec des espèces rares. Les eaux de Côn Ðao sont célèbres pour leurs herbiers sous-marins et leurs récifs coralliens, avec 342 espèces différentes. Homards, dauphins, carets, tortues de mer y pullulent. On estime qu’environ 60 000 à 80 000 petites tortues rejoignent la mer chaque année. C’est une des grandes régions écologiques naturelles du Vietnam.

Le tourisme est en train de se développer sur l’île. Mais cette île paradisiaque fut, durant la guerre, un véritable enfer sur terre. S’y trouvait en effet l’un des 9 bagnes construits dans l’époque coloniale puis réutilisés dans la deuxième guerre d’Indochine. Les cellules exiguës, dont les terribles « cages à tigres », ont été conservées intactes. Ce bagne, considéré comme « un enfer sur terre », est inséparable du cimetière de Hàng Duong où reposent des dizaines de milliers de révolutionnaires et patriotes comme Lê Hông Phong, Vo An Ninh, Vo Thi Sáu… Les reliques ont été protégées. Les bâtiments, les bagnes sont les témoins d’une barbarie qui a régné pendant plus de 100 ans.

En dehors de la visite de ces vestiges, de la contemplation des paysages, les touristes peuvent se livrer à de nombreuses autres activités intéressantes comme la plongée sous-marine, la pêche ou les randonnées dans le Parc national de Côn Ðao au relief accidenté. Il y a beaucoup de lieux de pêche naturels sur cette île destinée aux touristes. Les voyageurs pourront escalader la montagne, marcher dans la forêt primitive à la recherche de sensations inconnues.

Outre ses vestiges historiques et ses ressources naturelles, Côn Ðao est encore un lieu de conservation des valeurs culturelles et historiques du pays.

Côn Ðao, un véritable petit joyau de la mer Orientale, désormais tournée vers l’industrie sans fumée, accueille annuellement bon nombre de touristes. Dans l’avenir, l’île de Côn Ðao sera capable de fournir des services touristiques de qualité. Avec toutes ses richesses, l’archipel remplira parfaitement les critères de l’UNESCO pour entrer dans la liste des patrimoines mixtes (culturel-historique-naturel) de l’humanité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s